Büsingen, l’enclave allemande en Suisse

La ville de Büsingen am Hochrhein est une des deux enclaves étrangères en Suisse – avec Campione d’Italia. Elle est entourée par les cantons de Schaffhouse, Zürich et Thurgovie. Il y eut un référendum sur le statut de la ville en 1909 et 96% des votants voulaient faire partie de la Suisse. Touefois, cela ne s’est jamais réalisé car la Suisse n’avait pas de territoires à offrir en contre partie à l’Allemagne.

Cette ville a quelques parcularités à rendre schizo:

  • La monneie locale n’est pas l’euro mais le franc suisse.
  • La police suisse peut poursuivre et arrêter des suspects à Büsingen, mais pas plus de 10 officiers de  suisses ne sont admis en ville à la fois.
  • Il ne peut y avoir plus de 3 officiers allemands par 100 habitants en ville.
  • Il y a deux codes postaux. L’allemand 78266 Büsingen; et le suisse  8238 Büsingen (D).
  • On peut utiliser les timbres allemands ou suisses.
  • La seule station d’essence de la ville dit avoir l’esssence la moins chère d’Allemagne.

(via Strange Maps)

 

One Response to Büsingen, l’enclave allemande en Suisse

  1. Beeler de Busingen says:

    Bonjour
    Je m’appel Beeler de Busingen, je suis d’origine Suisse et je voudrai savoir si j’ai un lien avec la ville de Busingen. Quelqu’un peut il m’aider dans ma recherche.
    A l’avance merci.